Mestre Bimba alias Manoel dos Reis Machado (1899 - 1974)

Mestre Bimba naît le 23 novembre 1899, dans le quartier de Engenho Velho à Salvador. Son père était déjà cité comme pratiquant de "Batuque" durant les fêtes du Largo. On dit qu'il fut inicié a la capoeira à l'âge de 12 ans, par un africain: Bentinho, capitaine de la Compagnie de navigation Bahianaise.

Il crée en 1932, le "Centro de Cultura Fisica e Luta Regional "(Centre de Culture Physique et de lutte Régionale) qui pris ensuite le nom de Capoeira Regional.
Il incorpore à la Capoeira traditionnelle, d'autres techniques: comme la Batuque, la Boxe et le Jiu-jitsu et développe des séquences de coups et un code éthique stricte.

L'Académie de Mestre Bimba est la première à recevoir l'autorisation officielle pour enseigner la Capoeira en 1937. Suite à une démonstration publique devant le président de l'époque Getúlio Vargas, qui révoque la loi Sampaio Ferraz, autorisant ainsi légalement la capoeira.

L'ecrivain W.Rego en 68 répertorie les toques de berimbau propres a Bimba:
Sao Bento Grande, Benguela, Santa Maria, Cavalaria, Amazonas, Iuna, Idalina

Sur l'origine de la Capooeira Bimba déclare au journal 'Tribuna de Bahia' en 1969 : "Ce fut dans les senzalas du Reconcavo que naquit la Capoeira". Quant àl'origine africaine et angolaise de la capoeira il déclare dans le même journal "Les noirs, oui, étaient d'Angola, mais la Capoeira est de Cachoeira, Santo Amaro et de l'ile de Maré " comme le rapporte A.Liberac.

En 1973, à l'invitation d'un disciple, Oswaldo de Souza, il quitte Salvador pour aller vivre avec sa famille à Goiana.
Le 5 février 1974, Mestre Bimba décède quelques jours après son entrée à l'hopital des cliniques de l'université de Goias.

En 1996, il reçoit à titre postume le "Prêmio Onoris Causas", remis par l'université fédéral de Bahia pour services rendus à la culture de Bahia.